Le Ministère de l’Environnement et de la Pêche et le PNUD revisite trois projets

Le Programme des Nations Unies pour le développement et Le Ministère de l'Environnement et de la Pêche (MEP) ont conjointement organisé le vendredi 14 août 2020, le premier Comité de Pilotage de l'année 2020 des Projets Plan National d’Adaptation Aux Changements Climatiques, Réhabilitation des Écosystèmes du Lac et Renforcement des Capacités du  MEP. Le comité a été présidé par le Ministre de l'Environnement et de la Pêche, S.E.M. Brahim Mahamat Djamaladine en présence de la Ministre de la Femme et de la Protection de la Petite Enfance, S.E. Mme Amina Priscille Longoh, du Représentant Résident a.i du PNUD TCHAD, M. Stephen Kinloch Pichat et du Représentant de l’Ambassadeur de France au Tchad, M. Olivier Lavergne.
 
L’objet de ce grand rendez-vous qui marque la vie des projets était l’examen des résultats de l’année 2019 et la mise à l’étude des plans de travail et des budgets de l’année 2020. Ceci dans l’optique de développer une vision commune pour les prochaines étapes de mise en œuvre de ces trois projets chers au Ministère, aux bailleurs ainsi qu’au bureau de pays du PNUD. 
 
Les membres du comité de pilotage sont constitués d’une trentaine de cadres des ministères sectoriels impliqués dans la mise en œuvre desdits projets, les représentants des ONG et les acteurs de la société civile sans pour autant occultés les partenaires techniques et financiers notamment le PNUD et l’Ambassade de France. Ceux-ci se sont attelés à l’examen et suivi la mise en œuvre des recommandations du dernière comité de pilotage ; l’examen et adoption des rapports bilan des PTA 2019 ; l’examen et adoption du document de projet du PNA ; l’examen et validation des projets de PTA 2020.
 
Très bonne coopération entre le MEP et le PNUD
 
A l’ouverture des travaux du comité, S.E.M. le Ministre de l’Environnement et de la Pêche a témoigné du dynamisme agissant dans collaboration entre le PNUD et le Ministère de l’Environnement et de la Pêche via les trois projets. Pour lui, les trois projets s’inscrivent parfaitement dans le cadre des réponses coordonnées des actions du Gouvernement et ses partenaires. « Les trois projets qui nous réunissent ici aujourd’hui s’inscrivent parfaitement dans ce cadre de réponse coordonnée et de gestion rationnelle avec la prise en compte de trois dimensions extrêmement importantes à savoir 1) les écosystèmes vulnérables, 2) les changements climatiques et 3) le renforcement institutionnel. Chacun des projets cités ici apporte une contribution précieuse à la réalisation du PND 2017-20121 et de la Vision 2030, le « Tchad que nous voulons » », a-t-il souligné. Pour l’occasion, Monsieur le Représentant Résident Adjoint au programme du PNUD, représentant madame la Représentante Résidente, a tenu à remercier le président du comité de pilotage, d’avoir bien initier cette importante réunion de l’instance suprême de gouvernance des trois projets, qui donne les orientations stratégiques et permet de prendre les décisions importantes, avant d’insister sur la nécessité de tenir régulièrement le COPIL-P. « Pour chacun de ces projets, le PNUD est garant de l’assurance-qualité et suit par conséquent de près la mise en œuvre de l’ensemble des activités.  En lien avec ce rôle, il est important de partager avec vous, les principaux défis à relever pour l’atteinte des résultats de chacun de ces projets », indique, monsieur Stephen Kinloch Pichat.
 
Covid-19 oblige 
 
Suivant le contexte sanitaire actuel, le Ministre de l’Environnement et de la Pêche rappelé aux participant la situation épidémiologique mondiale et spécifiquement celle Tchad. Ainsi, avec la reprise progressive des activités et la réouverture de l’espace aérien du Tchad, il a invité tout un chacun à rester vigilant et veiller au respecter des mesures barrières édictées par le Gouvernement pour ralentir la propagation de la Covid-19. En lien avec cette situation sanitaire, M. Stephen Kinloch Pichat, Représentant Résident Adjoint au Programme a indiqué la tenue de ce comité a été entravée cette année par la pandémie de la COVID-19 ainsi les agendas très chargés des uns et des autres. Pour ce faire, il a encouragé la tenue régulière du comité. 
 
Un exercice de qualité pour la mise en œuvre des projets 
 
Suivant l’ouverture des travaux, les trois projets se sont relayés chacun pour présenter son bilan de l’année 2019 et les prévisions d’activités liées au budget pour l’année 2020. A la suite de ces présentations évocatrices de la densités attentes de ces projets sur les bénéficiaires quant à leur impact, les membres du comité de pilotage se sont montré des différents exposés. Pour eux, les informations mises à leur disposition sont claires et leur permet de les passer en revue pour orientations stratégiques pour les prochaines étapes desdits projets en termes de gestion et durabilité du projet. 
 
Le comité a conclu ses travaux sur des recommandations fortes permettant d’allier la gouvernance et la mise en œuvre des trois projets. Il faut aussi noter qu’il a été demandé expressément au comité réunir encore une fois avant la fin de cette année. 
 
Last Updated: 10 Nov 2020